Même les cow-girls ont du vague à l’âme

juillet 26, 2020

Tom Robbins. Même les cow-girls ont du vague à l’âme, 10/18 : Paris, 1978 (édition originale : 1976), 575 p.

South Richmond était un quartier de trous de souris, de rideaux de dentelle, de catalogues de chez Sears, d’épidémies de rougeole et de sandwichs au salami où les hommes s’y connaissaient plus en carburateur qu’en clitoris.
La chanson L’amour est une chose de toute beauté n’a pas été composée à South Richmond.
On a vu des boîtes de nourriture pour chiens plus mirobolantes que South Richmond, des engins explosifs plus tendres.
South Richmond fut colonisé par une race de psychopathes maigres et au visage décharné, qui vous auraient vendu tout ce qu’ils avaient, c’est-à-dire rien, et qui vous auraient tué pour ce qu’ils ne comprenaient pas, à savoir tout.

p. 36

Le sac de papier marron est le seul objet produit par l’homme civilisé qui paraisse avoir sa place dans la nature.
Froissé en boule, comme le cerveau fossilisé d’une dryade, semblant avoir survécu aux intempéries, paraissant assez grossier pour être le résultat d’une lente évolution naturelle, d’un brun n’ayant rien à envier au marron sombre, sale mais pur, de la pelure de pomme de terre ou de cacahouète, d’une parenté avec l’arbre (le nœud et le nid) que l’écrasante cruauté de l’industrie n’a pas occultée, absorbant les éléments comme n’importe quelle autre entité organique, se confondant avec la roche et la végétation comme s’il était un paillasson à l’entrée de chez un hibou ou le slip de Jeannot Lapin, un sac de papier Kraft modèle n°8 gisait à l’abandon dans les collines du Dakota, où il semblait avoir toujours vécu.
A présent vide et aussi froissé que du cuir, ce sac avait été deux fois plein. Une première fois, il y a longtemps, il avait transporté des petits pains et un pot de moutarde à un rendez-vous avec de la viande hachée. Puis récemment, il avait contenu des lettres d’amour.

p. 171

L’activité que quiconque choisit n’a aucune importance. Si vous vous mettez à n’importe quelle activité, n’importe quel art, n’importe quelle discipline, n’importe quel métier, mettez-vous-y vraiment et poussez aussi loin que vous pourrez aller, poussez plus loin que cela n’est jamais allé, poussez au bord le plus outré d’entre les bords, et alors vous le ferez entrer de force dans le domaine de la magie. Et peu importe ce que vous avez choisi, car poussé assez loin, cela contient tout le reste. Je ne parle pas de spécialisation. Se spécialiser, c’est se brosser une seule dent. Quand quelqu’un se spécialise, il fait l’entrer l’ensemble de son énergie dans un conduit étroit ; il connaît une chose extrêmement bien mais ignore presque tout du reste. Ce n’est pas ça. Cela est terne, borné et terriblement limitatif. Je parle de pousser une chose, aussi infime et terre-à-terre soit-elle, à des extrêmes tels que vous éclairez ses relations avec toutes les autres choses ; puis en la poussant encore un petit peu plus, vous arrivez à ce point d’impact cosmique où elle devient toutes les autres choses.

p. 387

Vous avez entendu parler des gens qui appellent leur lieu de travail pour dire qu’ils sont malades. Il se peut que vous-même, vous l’ayez fait quelquefois. Mais avez-vous jamais pensé à appeler votre travail pour dire que vous étiez en pleine forme ?
Ça se passerait comme ça : vous auriez votre patron au bout de la ligne et vous lui diriez : « Écoutez, je suis malade depuis que je travaille chez vous mais aujourd’hui, je vais bien, alors je ne viendrai plus. » Se faire porter bien portant.

p. 392

Je crois aux solutions politiques pour les problèmes politiques. Mais les problèmes fondamentaux de l’homme ne sont pas politiques ; ils sont philosophiques. Tant que les humains n’auront pas résolu leurs problèmes philosophiques, ils sont condamnés à résoudre sans fin des problèmes politiques. C’est une cruelle et fastidieuse répétition.

p. 524

Cette tempête n’avait aucun sens de l’humour. C’est un don peu répandu dans la nature. Il se peut que l’animal humain n’ait au fond rien apporté à l’univers que le baiser et la comédie – mais sacré bon Dieu, c’est déjà beaucoup.

p. 536

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *